Regardez-vous l'heure sur votre iPhone ?

Regardez-vous l'heure sur votre iPhone ?

Publié le 14 novembre 2019

Le chiffre est tombé : “220” consultations par jour de l’écran de votre smartphone !

Mais ce chiffre tient-il compte du nombre de fois où le smartphone est uniquement dégainé pour connaître l’heure ?

Si initialement cette manie du portable greffé dans la main résulte d’une envie de savoir l’heure, alors une grande partie de la perte de temps serait simplement due au fait de consulter des notifications alors que nous voulions uniquement savoir quelle heure il est !

Si c’est le cas, la solution enfantine serait alors de :

Porter une montre à nouveau ! Avec le temps, le port de la montre se raréfie, et les nouvelles générations en sont l’exemple. La montre est pourtant une façon “monotâche” et… redoutable pour savoir qu’elle heure il est. On achète moins de montres pour les anniversaires, mais beaucoup plus de smartphones !

Sauf que de nos jours, consulter l’heure sur une montre n’est pas aussi efficace qu’il y a 10 ans !

Les marques d’électronique (Apple, Samsung, Huawei et tutti quanti…) savent que c’est l’envie de connaître l’heure qui crée la PREMIERE déviance vers la consultation de contenus et d’applications sur un smartphone ! D’après vous pourquoi ont-il développé des “montres connectées” et non des “bracelets connectés” (hormis la dénomination “carcérale”) ?

Perd-on du temps à regarder l’heure ?

Car ce sont l’heure et le temps qui passent, nos préoccupations premières !

Nos vies si remplies ne nous forcent-elles pas à être pressés, à avoir la hantise du retard et à perdre la notion du temps qui passe, tant nos tâches sont très variées et parfois cumulées ?

Est-ce que le prétexte de regarder l’heure n’est-il pas l’exutoire idéal pour laisser voguer son esprit entre deux tâches ?

Est-ce que les montres (connectées) ne seraient pas un prétexte (inconscient) pour justifier un achat (déraisonné) qui vous rend encore plus connectés, mais plus “discrètement” ?

Vous avez sans doute déjà entendu un collègue ou un ami vous dire : “C’est vrai que je ne portais plus de montres depuis des années, mais là… c’est tellement pratique : c’est plus discret que de regarder l’heure sur mon iPhone pendant une réunion ! Je m’en sers aussi pour le sport et pour ma liste de courses. Et maintenant on peut même appeler avec la montre sans son smartphone !“.

“La stratégie des marques a été de déconstruire un confort, puis de créer un nouvel inconfort, et enfin de résoudre cet inconfort”.

Les constructeurs ont dénudé nos bras de montres en nous vendant des smartphones, pour finalement les rhabiller quelques années plus tard avec des montres-smartphones !

Il y a moins de freins psychologiques à acheter une “montre” plutôt que d’acheter un “bracelet”. La notion de “nécessité” est plus forte alors que c’est le même objet !

En société, porter une montre a toujours fait partie de la panoplie de l’habillement rudimentaire pendant de nombreuses décennies.

Un produit baptisé “bracelet connecté” ne serait probablement acheté que par des geeks et des sportifs, alors que le même objet nommé “montre connectée” rassemble le marché potentiel de ceux qui n’ont plus de montre (la faute à qui ? 😂) et de ceux qui trouvent leur smartphone trop encombrant à certains moments.

“La montre est un objet intime pour ceux dont le smartphone ne serait pas/plus un doudou”.

Des montres connectées hors de prix ont d’ailleurs fait leur apparition, car ça n’est pas un objet complémentaire à une montre classique, mais bel et bien un objet qui la remplace totalement !

La finalité des constructeurs ? Que le mélange des compulsions à regarder l’heure et des compulsions à consulter son smartphone crée une dépendance encore plus forte à une même habitude, qui vous force avant tout à consulter des écrans.

“On achète une montre connectée pour moins consulter son smartphone”.

Et ça fonctionne plutôt bien, sauf que…

Ces micros interactions avec une montre connectée ne vous rassasient pas réellement ! Elles couvrent effectivement votre envie de connaître l’heure (et aussi 2 ou 3 notifications importantes) mais votre besoin d’écran n’est pas vain !

N’ayant pas eu votre “quota de pixels qui bougent” dans un écran, dès que l’occasion se présentera, (et même pour les plus résistants une fois arrivés chez vous), vous allumerez sans aucun complexe votre TV pour regarder Netflix, votre smartphone pour consulter Instagram ou votre ordinateur pour vous divertir sur Youtube, fier comme Artaban… d’avoir “moins” consulté votre smartphone pendant cette dure et longue journée tellement remplie… 😁😳😭

Réagissez et posez-vous la question : qui, autour de vous, a acheté une Apple Watch uniquement pour regardez-l’heure ? 😂

#laperceptiondeschoses #astre #220fois #smartphone #montres_connectees #applewatch #marketing #strategie #business